Ma déclaration d'amour à Aranel

Après le dessin, ce que j’ai affectionné le plus depuis toujours, c’est l’écriture. Je suis une amoureuse des mots. J’écris énormément, dans un beau carnet à la couverture en cuir embossé, et un beau stylo aux entrelacs celtes. Je noircis chaque jour plusieurs pages, j’ai tant de choses à dire. L’écriture me permet d’extérioriser mes peurs, les choses négatives qui me freinent encore, mais aussi de garder immortels des rencontres, des moments de joie, et de pouvoir y revenir parfois pour me souvenir.

Certains jours je me surprends dans ma propre spontanéité et ce que me procure l’écriture de prises de conscience, comme ce jour où soudain j’ai écrit: «Je t’aime Aranel et à partir de maintenant je vais prendre soin de toi».
Les larmes me sont montées aux yeux et j’ai tout compris de cet instant. Si j’avais encore des doute sur Elle, à ce moment je n’en avais plus. En 10 ans nous avons partagé des chemins sinueux sur lesquels nous avons souvent trébuché - sur les mêmes cailloux -, des déroutes, de belles rencontres, le feu créateur, les projecteurs de la scène, un rêve éveillé!
Me passer d’Elle serait pareil à m’amputer de mes mains. Mes mains créent, façonnent, donnent la Vie à mes inspirations. Aranel est la force invisible qui agit à mes côtés, en silence. Elle est mon prolongement.

Lorsque j’entre dans mon atelier aujourd’hui, je le fais avec respect. Une âme vit ici. Et lorsque je ferme la porte à la fin de la journée, je me retourne, lui souris et la remercie pour cette journée que nous avons partagée, de m’avoir permis d’avancer sans encombre dans mon travail, juste d’exister et de me permettre d’exercer mon métier dans de bonnes conditions. Vous sourirez en lisant que j’attribue les termes d’outils magiques à mes machines à coudre, de précieux trésors à mes créations, et d’animaux fantastiques - parce qu’ils le sont réellement - à mes chats. Mais ces 10 ans d’aventures extraordinaires sont bien réelles, et je rêve d’une route aux côtés d’Aranel qui soit encore longue et prodigieuse.

Une belle et longue route, oui mais différemment. Car nous méritons ce qu’il y a de mieux, de garder à l’intérieur de nous et de chérir une estime de soi durement gagnée.
Nous réparerons toujours vos vêtements avec le plus grand soin, et les transformerons aussi, parce que nous savons que vous les aimez.
Grâce à Éthique de Soi(e), j’aurai toujours plaisir à transmettre mon savoir-faire aux personnes désireuses de savoir créer de leurs mains. Et je vous rendrai de la valeur à travers nos échanges et le regard que nous poserons sur vous, car je grandis grâce à vous aussi. Nous répondrons toujours avec la plus grande bienveillance à vos attentes, mais plus à n’importe quel prix. Nous continuerons à créer des robes de mariée et à vous sublimer pour ce jour marquant de votre vie. Mais si nous avons souvent accepté des demandes peu écologiques, pour nous comme pour la Terre, pour des raisons financières évidentes, désormais nous nous y refuserons. Aranel et moi n’accepterons que des projets créatifs ayant du sens à nos yeux et à notre coeur. Les collections ne seront plus, car il me tient à coeur de créer des pièces qui sortent de mon imaginaire et sur lesquelles je travaillerai jusqu'à complète satisfaction. Parce que si nous faisons notre métier avec amour, vous n'en serez que plus satisfait et heureux.

Merci. Nous vous aimons et à partir de maintenant nous allons - vraiment - prendre soin de vous.

©2018 by Aranel. Proudly created with wix.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now